Victoire importante des Minimes Filles

Chatou Croissy Basket – Conflans : 48 – 38
Championnat Départemental Excellence

Nous rentrons très difficilement dans le match en subissant la zone-press de nos adversaires et en se précipitant en attaque.

Le nombre de balles perdues est colossal et les deux équipes sont crispées par l’enjeu. Nous passons alors nous aussi en zone-press tout terrain en défense ce qui nous permet de récupérer de nombreux ballons et de nous mettre en confiance en attaque.

Le 2ème quart-temps est décisif puisque nous infligeons à nos adversaires un 17-9, creusant un écart de 10 points que nous maintiendrons tout au long de la partie.

Je suis satisfait de l’agressivité déployée en défense par nos filles qui n’étaient que 6 pour ce match (2 malades et 2 absentes à déplorer dans le groupe). Cependant nous devons jouer davantage en équipe afin notamment que Clara et Coline puisse plus s’exprimer sur le terrain.

Enfin, j’ajouterai que l’équipe passe avant les individualités et que donc chaque fille doit apporter par son jeu mais aussi par son envie et sa motivation afin de contribuer à l’esprit de groupe.

Félicitations aux joueuses qui n’ont rien lâché ! Le match retour dans 1 mois (17 mars) s’annonce décisif pour le titre. Bonnes vacances à toutes et pas de folie sur les pistes de ski !

Arnaud

Auteur de l’article : admin

3 commentaires sur “Victoire importante des Minimes Filles

    Coach 78

    (20 février 2012 - 11:19)

    Bonjour,
    Je cite le texte d’Arnaud : “Nous passons alors nous aussi en zone-press”. De mémoire d’entraîneur, la zone-press est une zone me semble t’il ? Ce qui me semble en contradiction avec les consignes données par le comité 78 dans son mémento de cette saison ainsi que celles des années précédente ?
    N’est il pas écrit que la défense homme à homme ou femme à femme tout terrain est obligatoire ? Les cadres formateurs des Yvelines (Dominique Richard et autres) ne peuvent ils pas intervenir auprès de la comission sportive pour faire interdire cette pratique ou faire supprimer cette stipulation dans le mémento qui apparait comme impossible à instaurer ou à sanctionner par des arbitres totalement incapable d’appliquer une consigne qui n’est as assortie d’une violation du code de jeu. Cette absurdité est même en totale contradiction avec les défenses individuelles avec prises à deux accompagnés d’aide par exemple, et qui ne sont en aucun cas des zones mais qui génèrent néanmoins des tensions entre coachs pendant les rencontres. Pourquoi une telle différence d’interdiction qui n’apparait plus dès qu’une équipe évolue en championnat régional ou France, là ou aucun texte n’autorise ou n’interdit cette pratique.
    Croissy qui est un excellent club formateur avec des cadres compétent ne devrait il pas avoir une approche plus juste de ce point de règlement ? Arnaud reconnait être passé en ZP tout comme son homologue adverse, ce qui tant à démontrer que malgré le réglement, on s’autorise à passer outre pour tenter de gagner malgré l’interdiction. N’y a t’il pas là, matière à reconsidérer une manière d’enseigner notre sport.
    En dehors de cette réflexion de fond, bravo aux filles pour cette très belle victoire.

    Arnaud

    (20 février 2012 - 11:23)

    En fait pour Conflans il s’agissait davantage d’un pressing tout terrain avec prises à deux sur porteur me semble t-il.
    Pour ce qui est de la zone-press (1-2-1-1 par exemple), je ne vois pas comment celle-ci peut-être interdite en sachant que de mémoire, elle est enseignée par Dominique Richard en formation d’initiateur pour benjamins. Je l’ai mise en place la saison dernière avec mes Benjamins en 1ère division départementale et cette année aussi avec les Minimes Filles (1ère division départementale).

    Pour ce qui est de ton commentaire: “On s’autorise à passer outre pour tenter de gagner malgré l’interdiction”, ce n’est pas vraiment mon cas puisque j’ignorais qu’il existait tant de débats autour de la question. Si effectivement on me confirme que cette défense est interdite, alors je cesserai de la mettre en place.

    Sportivement

    Coach 78

    (20 février 2012 - 16:57)

    Merci pour cette réponse Arnaud, mais je te sais sportivement clean et ne te fais aucunement une critique sur ton organisation. J’attirais juste ton attention sur ce sujet. Si tu as l’occasion de discuter du sujet avec Dominique, il pourra te confirmer qu’une ZP est bien une zone. S’il l’explique en formation c’est en contradiction avec les consignes qu’il donne à propo de la zone. Il me semble l’avoir vu mettre en place cette défense en zone avant mais de faire reprendre sont joueur en inviduel ensuite. Ce qui dans le cas présent, n’est plus de la zone. Reste à voir comment on bascule de la press à l’individuel sans passer par la zone.
    Pour ton adversaire sur ce match, je sais que tout comme Maurepas ils travaillent sur de l’indiv tout terrain avec des prises à 2 couplé à des aides défensives ce qui n’est effectivement pas de la zone. Si la reprise de son joueur reste ensuite sur la défense individuelle, ça reste un véritable arme de jeu et une formation importante du jeune joueur. Je ne suis pas non plus jusqu’au boutisme de l’anti ZP. Je pense qu’il est juste dommage de faire des interdictions sur un fait de jeu sans pour autant sanctionner la pratique. Autant laisser à tous la liberté aux entraîneurs de choisir sa stratégie de défense. Si en championnat régional on ne l’interdit pas, pourquoi aller dans un sens opposé en département.
    En tout cas merci pour tes explications particulièrement claires et précises. J’espère ne pas avoir froissé quiconque par mon propo qui se voulait avant tout explicatif des critiques constantes que nous pouvons avoir régulièrement sur l’usage de la zone.
    Ton équipe est une très belle formation très agréable à voir évoluer. Je te souhaite toute la réussite possible pour cette saison avec ton équipe.
    Sportivement aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.