Nouvelles règles arbitrage 2015/2016

Nouvarbitrageeaux tracés obligatoires (si présents),
en particulier la ligne des 3 points à 6,75 m, à partir de U17 (cadets)
L’ancienne ligne à 3 points à 6,25 m reste valable jusqu’à U15 (minimes) inclus.

1/2 cercle de non charge
On ne siffle pas la faute offensive (no call) en cas de charge (passage en force) d’un attaquant en l’air, contre un défenseur –en position légale de défense- qui se trouve en contact avec le demi cercle de non charge. La ligne fait partie du 1/2 cercle de non charge.
Si l’attaquant est au sol, ou charge depuis la zone derrière le panneau ou si le défenseur est complètement en dehors du 1/2 cercle => faute offensive (si le défenseur est en position légale de défense, évidemment).

Règle des 14 secondes sur remise en jeu en zone avant. Applicable pour toutes les divisions
Lors d’une remise en jeu en zone avant pour une faute ou une violation, le décompte des 24 secondes :

  • continue normalement si le temps restant est supérieur ou égal à 14 secondes
  • est remis à 14 secondes si le temps restant est inférieur à 14 secondes

La règle ne s’applique pas s’il s’agit d’un ballon hors jeu (sortie ou pied sur la ligne)

Remise en jeu rapide en zone arrière
Jusqu’à U15 – Minimes inclus, les arbitres ne touchent pas le ballon lors d’une remise en jeu en zone arrière, sauf après faute, temps-mort et changement.
Dans ce cas l’annonce à voix haute de l’équipe qui reprend le ballon est importante:balle bleue!

Consignes nouvelles demandées aux arbitres

  • L’annonce “DIX” 10 secondes avant la fin de la possession est remplacée par “8 secondes”.
  • Avant une remise en jeu, les arbitres doivent annoncer le temps restant disponible sur la possession
  • Sur les remises en jeu en ligne de fond en zone avant, l’arbitre de tête doit siffler avant de passer le ballon au joueur pour la remise en jeu.
  • Renforcement des signaux par la voix. En plus de la gestuelle, l’arbitre indique à voix haute la nature de la faute ou violation (Marcher, balle bleue ! Faute, 2 lancers francs…). Ne pas pointer du doigt le responsable de la faute.

Synthèse réalisée par Olivier KAUFMAN (Chatou Croissy Basket)

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.