Minimes 1 – Villennes : 55/46

Villennes – 46/55 – Minimes 1 / Championnat départemental 1

Pour la troisième fois de la saison nous étions opposés à cette équipe de Villennes.
Une fois de plus, notre tâche a été ardue…
Tout comme lors des rencontres précédentes, nous sommes dominés lors de cette première période. Si nous contenons notre adversaire en défense, on ne peut pas en dire autant de notre attaque relativement stérile en 1 ère mi-temps.
Pire, nous sommes absents en ce début de seconde mi-temps, Villennes accroît son retard au score et passe devant.
Temps morts et changements vont permettre au groupe de revenir dans le match. Grosse défense, quelques interceptions concrétisées par des paniers réussis et nous recollons au score. Mieux, suite à quelques actions individuelles, nous creusons un écart de 9 pts.
Les joueurs font alors preuve de patience pour gérer et conserver cet avantage, non sans quelques frayeurs en fin de rencontre…
Score final 46-55
Une fois de plus victoire aux « forceps ».
Félicitations à eux…
Toutefois, même si le groupe est très solidaire (et tant mieux) un écart se creuse entre les « 7 titulaires » et les « autres joueurs ». De ce fait, les rotations deviennent moins fréquentes sur des matchs compliqués
Aux joueurs concernés de s’impliquer encore davantage aux entraînements afin de réduire cet écart. Certains l’ont déjà compris…
Je tiens à féliciter les parents qui nous ont accompagné et supporté. Les autres qui prenaient des nouvelles, Charles qui n’a pas joué mais a été notre 11ème homme. À l’arbitre de Villennes, Sébastien, qui a été perfect, à l’organisation du pot convivial d’après-match).
Merci à eux.
 Rendez-vous samedi prochain 16h30 contre Maurepas et son « golgoth » d’1.90m qui dunke !
1-2-3… OÙ!

Elias

Auteur de l’article : Pierre L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.