Une défaite à vite oublier pour les poussins 3

chatou_poussin3_090131
Debouts : Romain, Anthony, Jeoffrey, Théo, Fanny, Accroupis : Léo, Jean-Manuel, Valentin, Marie-Alizé, Paul

Match du 31 janvier 2009 – Jeunesse de Croissy – Carrières-sous-Poissy 16-26

Après notre difficile victoire obtenue à 5 aux Mureaux, la semaine passée, il s’agissait pour nous de confirmer à domicile face à Carrières-sous-Poissy, une équipe qui s’est inclinée face à ces mêmes Mureaux.

Avec 2 joueurs cadres absents au coup d’envoi, je partais tout de même confiant et avais dans l’optique de donner du temps de jeu aux trois ou quatre joueurs qui n’avaient jamais participé à une rencontre de basket. L’équipe est très vite apparue dépassée et les adversaires, pourtant de niveau égal, démontraient bien plus d’envie et de détermination que les joueurs en tenue rouge. Peu organisée et incapable de trouver des solutions en attaque, la Jeunesse de Croissy enchaînait les mauvaises passes et éprouvait de réelles difficultés à se mettre en position de shoot. Même scénario en défense, où les joueurs laissaient régulièrement leurs adversaires libres de tout marquage et la présence dans la raquette se faisait difficilement sentir. J’ai même été surpris lorsqu’à la fin du 3e quart-temps, après de nombreux coups de gueule et des réclamations pour attraper plus de rebonds, un joueur m’a demandé ce que c’était qu’un rebond…

Manque d’attention, non respect des consignes, aucune envie de se battre nous ont donc valus une large défaite 26-16 malgré une réduction du score probante dans le 3e quart-temps. Ce qui m’attriste un peu, outre la défaite, c’est qu’à 5 aux Mureaux, la cohésion au sein de l’équipe des Poussins 3 et l’envie étaient bien plus présentes que face à Carrières où chaque individualité a tenté de se mettre en valeur, sans succès. Le basket est avant tout un sport d’équipe où chaque individualité se met au service du collectif ! J’attends une réaction samedi, hors de nos bases, contre Vilennes.

Merci à Guillaume pour l’arbitrage et à Rico pour son speech à la mi-temps. Merci également aux parents qui ont accepté de s’occuper de la table et à ceux qui encourageaient depuis les tribunes.

Arnaud Guillemin

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.