Juniors garçons : de déceptions à l’euphorie

De déceptions à l’euphorie ! Quel Week-end !

Sans doute fatigués par la prolongation de la veille face à l’Espagne, nos juniors commencent le tournoi de qualification pour la région ce samedi sur un rythme de sénateurs : petite victoire contre Saint-Germain et surtout défaite de 10 points conte Gargenville. Ils ont un 1er sursaut d’orgueil en accrochant Poissy (défaite de 3 points après prolongations) après avoir mené toute la partie et en fournissant un très beau basket.

Fin de la 1ère journée : Poissy qualifié en région, Gargenville et Chatou-Croissy qualifiés pour le lendemain mais nous partons avec 1 défaite (contre Gargenville et un point-average de -10).

2ème journée :
Le matin, les muscles sont endoloris, les défaites de la veille ne sont pas digérées. Il faut se réveiller avec comme objectif 2 victoires pour espérer se qualifier (Le Chesnay a 1 victoire et Maurepas 1 défaite comme nous).

Le 1er match voit Maurepas gagner de 7 points contre Gargenville. 1ère surprise de l’après-midi !

Nous jouons ensuite contre Le Chesnay et malgré un très bon début de match en défense, les paniers ne rentrent pas et le score enfle inexorablement : les carottes semblent être cuites, les visages se crispent, le moral est au plus bas. Alors les calculatrices se mettent en route et un petit espoir subsiste (une victoire de plus de 14 points contre Maurepas pourrait encore nous qualifier). Fabien fait tourner son équipe et repose certains joueurs qui ont beaucoup donné. L’écart se réduit en fin de match mais la défaite est lourde (11 points).

L’annonce aux joueurs de cette folle hypothèse de qualification rallume leurs visages et pourquoi pas ? (La France l’a bien fait contre l’Espagne). L’espoir renaît. Etirements, concentration et remobilisation du coach.

Le match contre Maurepas débute avec une volonté et une agressivité qui paient d’entrée : l’écart se creuse mais se réduit. 5 points d’avance à la mi-temps : cela semble difficile.

En seconde mi-temps, 2 fautes techniques sur la même action de nos « vieux » lèvent la révolte et la fronde. C’est un des tournants du match. Les points s’enchaînent, le moral revient petit à petit, les joueurs adverses font également des fautes et l’écart grandit pour dépasser finalement ces 14 points et même atteindre 20 points au coup de sifflet final : quelle 2ème mi-temps !!! Les parents supporters sont dans la liesse : ils l’ont fait ! ils l’ont fait !

Reste le dernier match : encore quelques frayeurs mais Le Chesnay gagne contre Gargenville et voilà CHATOU-CROISSY qualifié in extremis avec 1 victoire et un point-average gagnant.

C’est une belle performance pour cette équipe en devenir car il faut rappeler que l’équipe était composé de 6 joueurs 1ère année : Guillaume, Rémi qui a laissé un souvenir sur son front, Bruno, Matthieu, Nicolas et Clément (venant de Maisons-Laffitte qui a su rapidement s’intégrer dans cette équipe) et 4 « anciens » joueurs (Adrien D. , Adrien P., Augustin et Florian) qui ont pesé par leurs expériences.

Un grand bravo à Fabien qui a su trouver les mots pour remobiliser le groupe dans les moments difficiles et assurer une bonne cohésion d’équipe qui a permis de se surpasser.

Une journée à ne pas oublier dans les prochaines rencontres.

Petite cerise sur le gâteau : une superbe médaille d’or pour la France.

Quel week-end !!!

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.